» Baptême Caté Aumônerie » Aumônerie
 


Aumônerie

 

Si tu es en 6°,
tu as suivi le catéchisme en paroisse,
maintenant, l’aumônerie te propose, avec l’accord de tes parents,
des rencontres avec d’autres élèves de Boris Vian,
le jeudi à 17h45.

Si tu es en 5° et que tu as le désir de faire ta Profession de Foi,
viens à l’aumônerie, le jeudi à 17h45 pour en parler.

Si tu es en 4°, si tu désires être confirmé et recevoir l’Esprit Saint avec d’autres jeunes de Boris Vian,
tu es le bienvenu à l’aumônerie, le jeudi à 17h45.

Si tu es en 3°, à la fin de l’année, tu vas quitter le collège,
l’aumônerie te propose de parler de problèmes de vie,
avec d’autres jeunes autour d’une table de famille.
Bienvenu.

Si tu n’as pas de religion,
viens en parler avec d’autres jeunes du Collège.

Chaque mois, tu serais le bienvenu avec des copains.

Où se trouve l’aumônerie ? Dans « l’Espace Confiance ».
viens ici pour trouver le plan d’accès.

A bientôt, le plaisir de faire connaissance.

Sœur Marie-Laetitia,
Sœur Pierre-Louis,
Anne et Michel de la Giraudière,
Anne-Marie Vuillerme,
Père Jean-Pierre Ledoux

Lieu d’écoute et d’échange : les jeunes peuvent parler et se parler. Ils savent qu’ils seront écoutés sans être jugés.

Lieu où l’on apprend à mieux se connaître soi-même et à mieux connaître les autres.

Pélerinage à Rome et Assise 2012

Les photos sont ici

Après un bon voyage en avion d’Orly à Fiumicino, en ce mardi 24 avril, vers 21 heures, nous étions très heureux de retrouver à la gare de Rome-Termini, des visages familiers, Monsieur et Madame de la Giraudière. Nous couchions et déjeunions dans une Maison religieuse, chez les Pères Téatini, près de la Place Navone.

Mercredi 25 avril,

Au petit matin, à 6 heures, nous nous sommes levés pour nous rendre à la célébration de la messe à la crypte de la Basilique Saint Pierre, tout près du tombeau de Pierre. Pour entrer, nous sommes passés par des lieux inhabituels, l’harmonie et la beauté des bâtiments nous ont fort marqués. Nous avons pénétré par une spacieuse sacristie d’une beauté impressionnante, avant d’être conduits par la basilique à la crypte.

Sortis de ce lieu d’enchantement, nous nous sommes mis en route pour la place Saint Pierre, où nous avons eu l’immense honneur de pouvoir assister, sur le podium, à l’audience du Saint Père. Partis sans déjeuner, des petits déjeuners nous attendaient sur nos chaises. Malgré la chaleur éprouvante, les fidèles étaient présents. Nous avons eu le bonheur d’être cités durant les remerciements. Nous avons alors manifesté notre présence, et le Saint Père s’est retourné vers nous en nous saluant. « Ils ont même dit notre nom : Aumônerie du Collège Boris Vian, voir le pape c’était super » (Alice et Cara) « Nous avons été très impressionnés, le pape a parlé en plusieurs langues (voir les Actes des Apôtres) » (Sean, Praxied, François, Florian et Wilfried). « Aussi, la rencontre avec Benoît XVI que j’ai pu voir. Nous avons joint, en quelque sorte, nos intentions de prière à la sienne et je pense que sans ce pèlerinage je ne l’aurais vu mais qu’à la TV. » (Alicia)

Après l’audience, nous avons pu appréciez un bon plat italien.

En début d’après-midi, nous avons fait un peu d’histoire et d’architecture en se promenant autour du Forum Romain, primitivement lieu de commerce, et du Colisée, servant aux combats de gladiateurs et aux chasses des bêtes féroces ; tout le sous-sol de l’arène, comme l’ont montré les fouilles commencées dès la fin du XIXe siècle, était machiné de manière à faire sortir de terre les bêtes et les hommes, ou de manière encore à transformer l’arène en un vaste bassin, pour offrir aux spectateurs le plaisir des combats nautiques ou naumachies.. Nous avons pu remarquer, les différents Arcs de triomphe dédiés à la gloire des empereurs, la Curie (les sénateurs y siégeaient), beaucoup de monuments sont en réfection…

En quittant ce lieu, nous nous sommes arrêtés pour acheter des souvenirs. Nous avons repris le bus pour regagner la basilique Saint Pierre. Visite très enrichissante d’un point de vue de la foi et d’un point de vue culturel. « J’ai aimé la beauté, la grandeur qui ne nous a pas écrasés, la tombe de Jean Paul II, et le matin, la crypte » (Florian), « C’était rempli d’art et de sainteté » (Romain) « Très belle architecture » (François)

Nous avons pris notre dîner dans un petit restaurant à coté de notre pension. Pour clôturer, une bonne glace nous a permis de continuer notre promenade jusqu’à la Place Navone. Les trois fontaines « des quatre fleuves », surmontée d’un obélisque, « de Maure » et « de Neptune » toutes illuminées avec tout du long des peintres dont les tableaux nous ont subjugués, un vrai enchantement. Nous n’avons pas traîné après cette belle journée pour aller nous reposer.

Jeudi 26 avril,

Lever à 7 heures pour prendre un vrai petit déjeuner. Nous partons ce matin en direction des musées du Vatican. Nous avons alors fait deux groupes, les adultes avec les quatre grands jeunes et les jeunes. Le premier groupe a visité le musée assez rapidement en prenant soin de passer par la Chapelle Sixtine. Ensuite nous sommes allés visiter les Grottes Vaticanes. Pendant ce temps là, les jeunes ont pu profiter de deux bonnes heures dans le musée en s’arrêtant dans la partie antique avec l’Egypte, la Grèce et la Syro Phénicie. La beauté des jardins a attirée notre regard par les fenêtres. La galerie des cartes géographiques a été réalisée à la fin du XVIème siècle pour représenter les différentes parties de l’Italie, avec les plans des régions et des villes. Nous avons aussi profité de la Pinacothèque et des Chambres de Raphaël. Bien sûr, l’impressionnante Chapelle Sixtine où nous sommes restés un bon temps pour admirer ce chef d’œuvre artistique et religieux. « J’ai toujours aimé les musées, c’était trop beau, les couleurs des fresques et la lumière m’ont touché » (Romain) « la Chapelle Sixtine est magnifique et immense, l’ensemble des couleurs est harmonieux. Quel boulot pour Michel Ange ! Je m’imaginais cette chapelle sur une colline éloignée de Rome, quelle stupéfaction ! » (Cara) « La Chapelle donne différents passages de la vie de Jésus. J’ai aimé le tableau de la Création : les deux doigts qui se touchent m’ont beaucoup ému. Depuis si longtemps que c’est fait, et toujours si beau ! » (Sean) « J’ai aimé la fresque où les doigts se touchent entre Dieu et l’homme » (Florian). « J’ai été émerveillée par la beauté de la Chapelle Sixtine. » (Alicia)

Visite des grottes vaticanes. Visite guidée de 11h30 à 12h30

Présentation de la plaque commémorative de l’obélisque : dernier endroit vu par Saint Pierre avant de mourir sur la croix : en effet, cet obélisque était le centre du cirque de Néron où étaient martyrisés les premiers chrétiens. Par la suite, l’obélisque fut mis au milieu de la place Saint Pierre. Direction des grottes avec la maquette des premières fondations et de la première basilique. Descente au sous-sol : avec un cimetière civil avec de nombreux sarcophages, de petites urnes contenant des cendres, car les premiers chrétiens martyrisés étaient incinérés et non ensevelis. De nombreuses familles y sont ensevelies avec les esclaves affranchis. Avec son projet de construction de basilique, l’empereur Constantin ordonna la démolition d’une partie de la nécropole. Après bien des difficultés liées à la prise en compte de la tombe de saint Pierre, à la structure du terrain et à la hauteur des mausolées, un nombre conséquent de ces derniers fut préservé et respecté tout en disparaissant sous la terre. Leur découverte date du pontificat de Pie XII qui encouragea les fouilles archéologiques dans la zone de la Confession de saint Pierre, ce qui n’avait jamais été entrepris pour ne pas déranger les tombes des papes et des martyrs inhumés près de l’Apôtre. Les archéologues disent peut-être ne rien trouver et le Pape de leur répondre : « Nous n’avons pas peur de la vérité ». En approchant le pilier avoisinant le tombeau de Pierre : nous avons la perception de plusieurs niveaux à cause des différentes consolidations au long des siècles. Nous avons prié ensemble près du mur aux graffitis : PETRUS ORA PRO NOBIS . Plusieurs coffrets nous présentent des ossements de Pierre, mais sans les pieds parce qu’il a été crucifié à l’envers. Il a dit : « Je ne suis pas digne d’être crucifié comme mon Maître ». « J’ai préféré la grotte vaticane, parce que le guide a su nous retracer l’histoire de cette grotte et plus particulièrement l’histoire des premiers chrétiens. La prière près du tombeau de Pierre était très émouvante. Le fait d’être à coté était impressionnant et touchant. » (Andréa) « Les Grottes vaticanes aussi ont été un moment fort, ça m’a permis de retracer mes racines chrétiennes, de voir comment les chrétiens s’en sont sortie pour nous laisser cet héritage. » (Alicia)

Nous avons regagné la maison d’accueil et avons pique-niqué au frais. Les adultes nous ont rejoints. Nous avons pris nos bagages pour prendre le train pour Assise, ville sainte de Saint François d’Assise.

Nous étions très heureux d’être arrivés. Il faisait très chaud. Nous avons été accueillis par une communauté de Clarisses françaises. Les jeunes et les adultes furent répartis dans les différentes chambres, un vrai paradis, nous nous sommes reposés avant de pouvoir célébrer la messe en plein air. Ce qui était vraiment extraordinaire car nous entendions les petits oiseaux chantés. Nous sommes allés dîner dans un petit restaurant, en face. Puis, après un partage de la journée comme chaque soir, pour ceux qui voulaient nous avons fait une petite promenade à la belle étoile dans la ville moyenâgeuse. « La maison religieuse était très belle et nous mangions très bien au resto d’en face » (François) « La maison religieuse à Assise était beaucoup mieux que celle de Rome » (Alice et Cara)

Vendredi 27 avril,

le réveil se fit très tôt, pour assister aux Laudes et à la Messe avec les Sœurs Clarisses. Nous avons pris un copieux petit déjeuner, très bon. Puis départ pour la basilique Sainte Marie des Anges par le chemin de briques réalisé pour le Jubilé de l’an 2000.Très belle basilique commencée en 1569, sur les ordres du pape Saint Pie V, d’après un projet de Galeazzo Alessi, en hommage à Saint François d’Assise. A sa réalisation participèrent : Giaordano Martelli, Giacomo Giogretti et, sans doute, Giulio Danti. Elle fut achevée en 1679. Elle est dans un fort style maniériste préfigurant le baroque. Au milieu de la grande Basilique, la petite Portioncule rayonne de simplicité. François la répara de ses mains en 1207. Et peu après, le 24 février 1208, la messe y fut célébrée et François entendit dans la lecture de l’évangile un appel décisif. Dès 1210, François s’installa ici avec ses premiers frères. La chapelle du Transitus : est la pièce où mourût François. Nous avons fait une très belle marche dans la campagne ombrienne mais longue et fatigante. Mais un bon déjeuner nous attendait.

Nous sommes restés nous reposer un peu avant de reprendre notre marche pour découvrir la basilique sainte Claire : nous avons prié devant le crucifix (ce crucifix du XIIe siècle est unique au monde. peint en Ombrie, influencé par la manière byzantine, en partie, il se trouvait dans une église d’Assise dédiée à St. Damien, d’où son nom, ce Jésus a parlé à saint François.) et prié devant le corps de sainte Claire qui y repose. Nous avons continué notre marche vers saint Damien : ce sanctuaire est le berceau de la famille franciscaine, autant masculine que féminine. Nous avons été émerveillés par ce magnifique endroit : le cloître, le puits et le réfectoire qui ont gardé leur marque d’origine. Pour finir, après une bonne glace pour se rafraîchir, nous avons rejoint la Basilique Saint François. La basilique est très grande, la supérieure et merveilleuse de par les fresques, œuvre de Giotto où il peignit en 28 scènes la vie de Saint François. L’inférieure avec quelques œuvres de Cimabue. Nous devons descendre encore un étage pour prier sur le tombeau de saint François Nous avons prié et remercié Saint François pour ce séjour magnifique. En ce temps de chaleur, nous étions bien en ce lieu. « Cette basilique, sent la sainteté » (Romain). « La ballade dans Assise était bien et enrichissante. (François) « La vie de François d’Assise m’a particulièrement touchée et je l’ai trouvée admirable. » (Alicia) Nous avons appris la devise de la ville d’Assise : « Pax et Bonum » « paix et bien ». Nous savons aussi reconnaître l’ordre des franciscains parce qu’ils portent une corde au lieu d’une ceinture. Nous sommes allés dîner, partager notre journée et nous reposer dans notre paradis.

Samedi 28 avril,

Debout à 7 heures pour commencer notre journée par la messe avec les Clarisses. Nous avons vidé nos chambres après le petit déjeuner, avant d’avoir quartier libre pour pouvoir acheter nos souvenirs et retourner sur les lieux que nous avions préférés. « Pour le quartier libre, Alice et moi (Cara), nous étions avec Noémie et Andréa, on s’est bien amusé et c’était cool ! » À 11 heures 45, nous nous sommes retrouvés afin d’aller déjeuner. Après un temps de pose, nous avons pris nos bagages pour redescendre vers la gare d’Assise en bus tout en faisant un crochet par la basilique Sainte Marie des Anges. Nous avons prié à la Portioncule et visité le musée attenant. Retour par le train à Rome puis le dimanche matin nous avons rejoint l’aéroport de Fiumicino pour regagner Paris.

Au revoir Rome et Assise et la joie de revenir une autre fois.

« Ce que j’ai aimé, j’ai vu le Pape cela m’a fait une illumination intérieure, j’ai eu une grande joie en voyant la Papamobile et j’ai été très heureux de voir la Chapelle Sixtine. Je n’ai pas aimé le restaurant où il y avait des chanteurs qui chantaient mal !! Nous avons beaucoup marché… Malgré ce que je n’ai pas aimé dans ce voyage, si c’était à refaire c’est sans hésiter. » (Thomas)

Le texte général est de Noémie et Clément

Relu par Sœur Marie Laetitia

Avec les commentaires de chacun

Le texte de la visite des grottes vaticanes est d’Isabelle, Gina, Lucienne, Daisy et Octavia, Alicia et Alison.

Les photos sont ici

Sortie 2009


Samedi 3 octobre,

Nous sommes 8 jeunes et 4 adultes de l’aumônerie, prêts à 11h pour partir au bois de Boulogne.
Nous jonglons entre le PC3 et le PC1 pour arriver porte de la Muette. Là, nous trouvons facilement le quai où les barques attendent, rangées d’une façon impressionnante.
Nous commençons par nous restaurer à l’abri du vent et sous les rayons du soleil.
Puis direction l’embarcadère : nous nous répartissons en 3 barques. Les 2 sœurs restent sur la berge avec nos sacs. Nous avons les "pros" de la rame et ceux qui essaient... mais tous auront ramé... pendant 1h30.
Après, direction les maquettes téléguidées sur l’eau. "Merci monsieur d’avoir fait passer votre chalutier juste devant nous". Le moins beau mais le plus rapide fait des pointes à 60km/h.
Nous aurons pris le temps d’admirer les voiles et de longer les berges jusqu’à nous trouver un lieu tranquille pour réfléchir quel est le chemin parcouru avec Jésus. En effet, le 4 octobre, fête de St François, au cours de la messe avec la communion, nous recevons la Bible, notre instrument de travail pour les réunions d’aumônerie.
 
 
Publié le lundi 17 août 2009
Mis à jour le dimanche 12 juin 2016

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le dimanche 28 octobre 2007 par ndconfiance
Mis à jour le vendredi 29 juin 2012
 
Publié le dimanche 28 octobre 2007 par ndconfiance
Mis à jour le mardi 23 septembre 2014
 
Publié le dimanche 28 octobre 2007 par ndconfiance
Mis à jour le vendredi 15 janvier 2010
 
Publié le dimanche 28 octobre 2007 par ndconfiance
Mis à jour le dimanche 30 août 2009
 
Publié le dimanche 30 octobre 2011 par ndconfiance
 
Publié le dimanche 28 octobre 2007 par ndconfiance
Mis à jour le vendredi 15 janvier 2010
 
Publié le mardi 29 juin 2010 par ndconfiance
Mis à jour le mercredi 7 juin 2017
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le dimanche 5 novembre 2017